Un bilan, des bilans...

Il paraît que ça se fait, les "bilans" de l'année, quand on aborde une nouvelle année. J'ai vu tous les amis auteurs s'y coller, j'ai reculé, reculé... et on est le 28 donc, il est temps.

Déjà, avouons le, je suis quelqu'un de futée : je ne marque rien ! Comme on dit, "pas vu pas pris", on ne peut pas m'accuser d'avoir raté un objectif, sans preuve




Donc ! Bilan !! On est d'accord que le bilan perso n'intéresse que moi...




Vous aussi?! Bande de curieux o.O 
Nonnnnnnnnnn ! Je ne vous dirais pas si je souhaitais perdre 500grs, visiter la Patagonie ou apprendre à parler le Russe et voir une aurore boréale (l'une de ces infos est peut-être vraie !) 

On va rester focus sur ce qui vous concerne : l'écriture, ma petite vie d'auteur...

Déjà on va faire un petit



Parce qu'une année en général se prépare de 6 mois à 1 an avant dans ce milieu.

En 2014 ce blog n'existait pas mais ma résolution fin 2013 était : tu te lances. Tu envoies des romans, tu finis des romans... tu te bouges. J'écrivais depuis 2010 régulièrement, j'accumulais sans rien envoyer à part des petites nouvelles pour des appels à textes... toutes refusées, avouons le.


Mais en 2014 j'allais bouger tout ça !! 


Cela a donné lieu pendant les 6 premiers mois à :

  • Réécriture, envoi de "Zones de transit" JUIN 2014=> devenu "Premier Rôle"
  • Participation au concours "Le temps d'un été"chez HQN en partenariat avec Librinova JUILLET 2014/MI AOUT (de mémoire) avec "Camping Dating" écrit en à peine 2 semaines et corrigé en 1 gros mois et quelques. Pari un peu fou lancé par un proche (que je remercie, j'avais abandonné l'idée tant ça me semblait fou...)
  • Là, je tombe par hasard sur le concours de nouvelles chez Láska "Romance et bit-lit", ça me fait penser à un de mes projets qui dort... j'écris "Rancards et étendards" courte nouvelle bit-lit dans la foulée que j'envoie in-extremis (vraiment !).
Fin juillet je reçois un mail de Jeanne, l'éditrice de Laska : j'ai gagné le concours de nouvelles, les abonnés de la maison m'ont décerné le premier prix !


Je n'y croyais pas du tout je suis ébahie, ravie... tout ce qu'on veut ! Première fois que j'ai un "Oui ! " pas le moindre, c'est le premier prix quand même !

Puis je vois en septembre un nouveau concours "Coups de pouce" de Numeriklivres avec trois catégories, dont "Romance". Je me dis que cet éditeur pourrait peut-être accepter un de mes projets un peu atypique, rendu le 20 OCTOBRE ! Je fais le pari fou (vraiment à ce stade, j'étais un peu dingue je crois) et je réécris/corrige ce projet qui traîne en 1 mois et demi. Un projet long, pas une novella comme "Camping" qui faisait moins d'une centaine de pages. On monte d'un niveau dans la folie... 


Novembre est là, j'ai envoyé dans les temps et on peut le dire : j'ai bien bossé !! J'ai dépassé les objectifs que je m'étais fixée : j'ai déjà envoyé 3 projets ! Dont un tout neuf.

"Zones de transit" a reçu pas mal de refus mais aussi le mail d'un éditeur qui propose de bloquer le manuscrit en début d'été (avant tous les concours en fait) en attendant d'en finir la lecture, ce que je refuse. On doit se recontacter, mais  j'enchaîne les projets... je laisse un peu filer tout ça.


Là, les choses bougent à nouveau, nouveau mail d'éditeur !!!


Nous sommes en novembre et Numeriklivres me contacte et m'apprends que j'ai gagné dans la catégorie "romance" le fameux "coups de pouce" pour "Marqués". Il me propose sa publication courant 2015. C'est ainsi que "Marqués" est devenu "Un amour marqué".
Peu après, nouveau mail de HQN et les éditions Librinova pour "le temps d'un été" : je fais partie des cinq finalistes, est-ce que je peux monter à Paris ?
J'hésite, j'hésite... et je me rends à Paris en décembre. J'y apprends que le jury m'a décerné le second prix et que ce roman a gagné en bonus le prix des internautes. Librinova me propose un contrat que je finis  par décliner. L'autoédition, même assistée par un service adapté, ne me tente pas.

Là , bien sûr il y a eu une déception, je passais proche d'un prix, d'une publi chez un éditeur assez connu dans le domaine, je me retrouve avec un petit projet qui avait beaucoup plu (prix des internautes quand même !!) mais qui restait orphelin. Bilan mitigé...



Sur le conseil d'une amie (Florence, si tu me lis, tu es ma bonne fée !) je l'envoie à Milady qui est l'un des seuls éditeurs à accepter les "novellas" ou projets aussi courts a priori. 



J'en profite je récidive et envoie un peu partout par mail mon projet jeunesse "Une vie pour l'Autre" enfin terminé grâce à l'aide de trois bêtas !

J'essaie de relativiser, je me dis "Tu as bien bossé, on lève le pied, je signe le contrat pour "Un amour marqué", "Rancards et étendards" qui deviendra "Le choix de la banshee" et sortira en août 2015, 2 contrats en un an, c'est déjà 2 éditeurs de plus qu'en 2013, c'est énorme 


C'est la période des fêtes, je profite, je zappe tout...



Et le 24 je reçois un mail, moins de quinze jours après l'envoi de "Camping Dating".  Bragelonne me dit être intéressé par "Zones de transit" qui deviendra "Premier rôle" ET "Camping Dating"... Donc pas 1, mais 2 projets!!



Alors que je n'y croyais pas DU TOUT !!  Les délais de réponses peuvent être longs donc je pensais  oublier le mail une fois envoyé et on verrait bien plus tard. Donc autant vous le dire, fin 2014 j'étais en mode : 


De "pas d'éditeur" je passais à trois en 2015!!!! C'était incroyable, énorme, inespéré.... tout ce qu'on veut.  


Résultat de toutes ces bonnes nouvelles fin 2014 : j'ai donc passé une bonne partie de mon année 2015 à découvrir la réalité d'un terme lu sur des forums d'écritures, lointain loinnnntain horizons qui devenait d'un coup réel : "correction éditoriale". Ce qui est une espèce de... grand 8 permanent. Pour résumer.

Avec les moments où rien ne va...





Ceux où on trouve les bonnes phrases, les passages qui fonctionnent 




Mais aussi bosser avec des délais courts... 



Où il faut rendre un projet pour... la veille, si possible ! (expression sous copyright chez Anne Rossi). On court, on court... Par rapport à la dernière fois ça si vous vous rappelez du petit gif, ça donne un leimotiv très différent que j'ai appliqué toute l'année : remonte toi les manches ma fille !!!



Il faut aussi s'adapter à plusieurs éditeurs/éditrices, méthodes de travail différentes et apprendre à écouter, prendre en compte l'avis des pros sur ses textes. Quand on a des bêtas on CROIT connaître un peu le système alors que là... bah c'est encore autre chose ;)




Bref, je dirais que ça a été à la fois fatiguant et passionnant genre : 











Et à nouveau, et à nouveau............... surtout quand on a enchaîné les projets avec des sorties échelonnées tout au long de l'année dans différentes maisons... bref, pas impossible à gérer mais ça demande une certaine gymnastique, surtout quand on est une petite "nouvelle" comme moi. Bien sûr, c'est génialissime aussi ! Je ne le nie pas pour ceux qui vont dire que je devrais juste me réjouir.

Ma rétrospective 2015 en terme de publications donne ça :



Au milieu de cette longue déferlante de corrections dont je ne suis sortie quand même que mi décembre, en attaquant en février je crois ? 



J'ai tout de même écrit 2 projets. Le premier épisode de la série sur Bane et Dorian, un roman court fantastique style "urban fantasy" que j'ai envoyé mi 2015 aux éditeurs. 


Je sais que certain(e)s ont aimé la nouvelle qui a inspiré cet univers, mais encore un peu de patience de ce côté là, pas de news pour le moment de Bane et Dorian version "longue"... 


Puis, en mai 2015, Florence (toujours la même :p ) m'a parlé d'un concours intéressant chez &Moi  qui recherchaient des livres New Adult, style que j'apprécie beaucoup ! Après tout, les concours tentés en 2014 ont plutôt bien marché... "Pourquoi pas? " 
Là tous mes proches m'ont dit... 



Mais je suis un peu dingue

Donc... je l'ai fait ! Je m'attelle au premier jet de ce roman après avoir fouillé mon carnet à idées et tente d'écrire un roman en un mois et demi pour être sûre que ça tient la route. Alors que la date de remise approche (moins d'une semaine après !!) je reçois un appel d'éditeur...


Un arrêt cardiaque plus tard, j'apprends que Hachette s'intéresse à un de mes projets. Le même projet jeunesse qui cherche depuis un moment éditeur malgré quelques contacts (et même acceptation !), j'ai préféré laisser de côté ce projet par prudence et pour prendre du recul vu mon planning. En tout cas, le projet va nécessiter encore un peu de travail, tous les éditeurs s'accordent là dessus même si je cumule les retours encourageants ou les refus détaillés. Mais là... 



L'éditrice me demande sur quoi je travaille en ce moment et on évoque le fameux concours. Et, justement elle cherche des manuscrits dans ce genre ! J'envoie donc mon premier jet brut, dont seul les premiers chapitres sont au propres. Le lendemain on me rappelle et.....


"Faut voir". On me propose de le terminer mais ils sont intéressés, c'est certain. Donc en plus de mon programme somme toute chargé, mais avec un courte pause grâce à l'été et aux congés, je profite de la pause estivale de 2015 pour finir ce projet. Début septembre, c'est fini, on envoi ! Un peu la peur au ventre... Quelques jours après c'est officiel 


"Graff'Coeur" sortira chez Hachette.



C'est pour début 2016 ! Et même Janvier 2016, ce qui clôturera aussi mon dernier projet en cours, la série "Premier rôle" dont le dernier épisode sortira le même mois.

Donc je peux le dire, 2015 aura était une année assez... énorme !







J'en suis toujours à moitié ébahie. Je n'espérais pas tant et pas avant... longtemps.

Je suis donc impatiente de voir ce qui va se passer en 2016 après avoir signé plusieurs projets et mené à bien tout ça... je pourrais ENFIN écrire à nouveau du neuf ! Finir ce qui est en arrêt depuis des mois et avancer tous mes projets, pas que ceux en romance. Car non, je n'écris pas que ça



Peut-être me concentrer un peu plus sur mes projets fantastiques/YA. Des trucs un peu... différents. 



Voilà pour un bilan agrémenté de nombreux gifs (je ne fais des billets de blogs que dans ce but, avouons le !!!) 

Et pour finir, pour être sentimentale - mais c'est de saison ! 



Je voulais dire merci à ceux qui lisent mes romans ! Ceux qui me font part de leur enthousiasme


Ceux qui me menacent...


(spéciale dédicace aux lectrices de "Un amour marqué" !)

Ou me suivent par le Net et expriment leurs avis, délires.... Voir même font connaître mes livres à un proche ou essaient un autre de mes romans "pour voir".


Je tenais à vous... 





On écrit pour être lu ;) donc c'est bien beau de signer un roman, de le rebosser mille fois, au bout du compte ce qu'on espère c'est qu'il vive sa vie et parle à des gens...  



J'espère que ça passe à travers les pages, que ça marche chez vous et que je ne suis pas la seule à rêver ! Voilà fin du moment cucul !




A l'an prochain pour un nouveau bilan, j'espère qu'il sera aussi riche que celui-ci au moins en terme de nouveaux projets et de rencontres si, comme je le suppose, je publie moins (eh oui faut écrire de nouveaux projets maintenant que beaucoup sont sortis des tiroirs ! )... 
Donc, à l'an prochain on verra ce que ça donne...

 


1 commentaire :

  1. Wow !! quelle année exceptionnelle, je suis ravie d'avoir eu la chance de découvrir tes écrits et en plus de cela ravie de découvrir une personne charmante et très ouverte lors de nos discussions. J'espère que 2016 sera une année à la hauteur de la précédente. Robisous Ninie

    RépondreSupprimer

Formulaire de contact

Nom

Adresse e-mail *

Message *